• Mariage Bretagne - Sonneurs de musique bretonne pour mariage breton

    La journée d'un mariage de Bretagne est entrecoupée d'interventions des sonneurs, car, ce sont eux qui font le faste, voire la grande pompe de cet événement.

    L'AUBADE

    À la sortie de l'église ou de la mairie, l’aubade met à l'honneur le sacre des mariés et la consécration durable de leur union.

    L'aubade avec Mariage Bretagne

            « La noce sortait enfin de l'église. Bim! Boum! De tous côtés, sur la place du bourg, pétaradaient les coups de fusil; bombardes et binious éclataient en sonorités aiguës.* »
    *Charles Le Goffic, Fêtes et coutumes populaires, Armand Colin éditeur, Paris 1911, page 111.

    Et la séance photo aura son animation !

    Le prestige des sonneurs à faire des triomphes s'est fait connaître à travers le monde grâce aux Anglais et leurs cornemuses écossaises. Parce qu'ils avaient répandu ces formations musicales à travers le monde et dans l'espoir des bretons de pouvoir marcher à leurs cotés, la cornemuse d'Écosse fut introduite dans nos "bagadou"*, à une époque où nous craignions la disparition de notre culture. De ce fait, cet instrument est le plus répandu à l’international.

    * Espèce de fanfare composée de bombardes, de cornemuses et de percussions. Ce mot breton signifie "des troupes".

    Ici avec le mariage du Prince Albert et Charlène de Monaco le 2 juillet 2011 :

    Mais peu de temps plus tard, dans les années 50, on assista à la renaissance des formations traditionnelles. On redécouvrit pour la musique bretonne le couple biniou-bombarde avec son décalage d'un octave entre les deux instruments, qui lui donne plus de richesse pour emplir l'atmosphère. C'est pourquoi, en tant que sonneurs d'apparat attachés à leurs traditions, nous n’utilisons que le vieux biniou de nos pères. Nous n'avons pas cet instrument écossais dont la technique de jeu est différente et nous ne pourrons donc pas vous en jouer. 

    Les sonneurs, en plus de l'aspect cérémonial, servent à marquer les transitions.

     

    LE CORTÈGE

    Aux sons de leurs instruments, les sonneurs de Mariage Bretagne regroupent les convives à la sortie du parking, de la mairie ou de l’église pour former un cortège.

    C’est avec cette belle escorte que le biniou et la bombarde vous mèneront vers une autre étape de votre mariage breton.

    C’est au grand jour et en public, que ce défilé dira à la face du monde tout votre bonheur. L’émotion qui étreint de joie ceux qui vous entourent amène les larmes aux yeux.

     

    Danse d'Honneur

    La danse d'honneur en musique bretonne est un moment d'amusement qui célèbre cette assemblée. Cet instant de fête est dédié à la gloire des nouveaux épousés ("dans an dud nevez" signifie "danse des nouveaux mariés"qui est une des danses d'honneur) : là, les sonneurs de Mariage Bretagne entonnent dès la sortie de l'église ou de la mairie, une gavotte ou un laridé selon le pays. C'est un trait de caractère de nos mariages de Bretagne qui ravit les étrangers au pays, qu'ils soient de France ou d’ailleurs. Après les solennités qui endorment certains ou les larmes des autres, c'est le moment des rires et de la joie festive.

     

    Avec les sonneurs de Mariage Bretagne, vous célébrerez en musique le plus beau jour de votre vie !

     

    La Marche

    Quelque soit le lieu de cérémonie, une marche menée par le "talabarder*", spécifiquement pour la parade d'entrée ou de sortie des épousés, est comparable à une marche nuptiale. Celle-ci marque le caractère solennel du moment.

    Cortège menant les mariés et leurs parents à la noce

    * tal = front (en breton) & barde = musicien, poète (en "gaulois") anciennement un druide spécialisé dans le service à la cour du noble pour les éloges, les fastes des fêtes, les ambassades etc. 

     

     Vin d'Honneur

    C’est à l’occasion de l’apéritif ou de la coupe de champagne que sont conviés toutes les personnes invitées au dîner ou non. Ce doit être également festif pour eux. Aussi les sonneurs de Mariage Bretagne s’adapteront aux circonstances, aux lieux et à l'ambiance pour faire vibrer les vieilles mélopées bretonnes ou faire danser.

    L'animation du vin d'honneur

     

     

    Le "Son ar Rost" (l'air du rôti)

    Au festin pour le "frico" :
             « Chaque service était annoncé par un air de biniou et de bombarde.* »


    Ci-dessous les sonneurs lors d'un mariage.

    Chaque service était annoncé par un air de biniou et de bombarde des sonneurs

    *Charles Le Goffic, Fêtes et coutumes populaires, Armand Colin éditeur, Paris 1911, page 111.


    Pour les rôtisseries, la tradition voulait que l’on fasse un cortège aux plats comme ci-dessous lors d’une fête chez un particulier.


            "Puis, les tables enlevées, jeunes filles et garçons nouaient leurs rondes sur l'aire neuve. Les jabadao succédaient aux passe-pieds, les laridés aux gavottes […] Bien avant dans la nuit, surtout en été, les danses se prolongeaient…*"
    *Charles Le Goffic, Fêtes et coutumes populaires, Armand Colin éditeur, Paris 1911, page 111.

    Le Bal
    Dans le mariage breton comme dans les autres festivités, que ce soit à l'église comme ailleurs, les sonneurs n'étaient pas nombreux en Bretagne.
    De plus, ne pouvant pas jouer trop longtemps d'affilée, sans risquer de flancher (pour le souffle ou bien pour la musculature des lèvres), les sonneurs divisaient leurs prestations en 2 ou 3 passages.

    Donc la majeur partie des festivités étaient assurée par les chanteurs : veillées, festou-noz (fêtes de nuit), bals, pardons avec leurs troménies, aires neuves, etc.

    C'est donc avec plaisir, qu'un couple de sonneurs animera par moments, avec de la musique bretonne, votre bal de mariage. Mais, comme de nos jours, les musiciens sont plus nombreux, nos amis (pro) dans le domaine musical peuvent nous être adjoints.

    De nos jours, le plus simple est de programmer les danses (morceaux enregistrés) pour la soirée dansante après le dîner. Le DJ pourra alterner ces musiques avec le passage des sonneurs de biniou bombarde

    Voici quelques danses de Bretagne appropriées à un mariage ou des invités ne connaissent pas les rondes bretonnes (la liste n'est pas exhaustive). An Dro et Hanter Dro  pour rentrer dans la danse. Cercle circassien, Avant Deux du Tregor, rond de Saint Vincent, et rond de Landéda pour commencer à s’amuser, puis Scottish, Polkas, Mazurka et Valse écossaise pour terminer en couple.

     

    Memes Tra ! (la même chose)
    En maintes occasions les sonneurs étaient souhaités.
    Les "sonerien" (sonneurs en breton) de Mariage Bretagne pourront encore s'exprimer lorsqu'il faudra faire pleurer la mariée, pour le lancer du bouquet, etc., car les rituels dans le mariage breton sont nombreux. C'est rites nous ont inspirés et ils sont mis en scène dans une cérémonie toute faite et exclusive de Mariage  Bretagne (voir la page : "Cérémonie Laïque"). Cette cérémonie sur les traditions du mariage breton peut se faire en plus d'un passage à l'église, à la synagogue...

    L'andro danser à l'issue du repas de noce

     
    Retour haut de page